Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
NWN 2 - JOL

Les halfelins pieds-légers

Généralités

Les habitants de Faerûn sont davantage familiarisés avec les pieds-légers qu'avec n'importe quelle autre sous-espèce de hin. Ce sont en effet les plus nombreux, et ceux qui voyagent le plus. Quasiment toutes les villes humaines d'un peu d'importance comptent au moins quelques résidents halfelins. Quand un Faerûnien pense aux halfelins, c'est l'image des pieds-légers qui lui vient aussitôt à l'esprit.

Histoire

La majorité des pieds-légers actuels sont les descendants de la grande tribu qui peupla autrefois le territoire de Luiren. A la suite des évènements des guerres des hins sagespectres, la plupart d'entre eux quittèrent leur pays d'origine et se dispersèrent dans l'ensemble des contrées du Nord en une vaste diaspora. Certains demeurèrent en Luiren, mais les pieds-légers sont désormais présents à travers toutes les contrées civilisées de Faerûn.

Vision du monde

Les pieds-légers sont peut-être les halfelins les plus courants de Faerûn, mais leur comportement est également le plus varié. Impossible de définir le pied-léger "moyen": à l'instar des hommes, ils peuvent être radicalement différents d'un individu à un autre. Et cette multiplicité d'individualités aboutit à une multiplicité d'opinions. Certains halfelins adoptent des vues et des croyances très similaires, voire identiques, à celles de la communauté humaine où ils habitent; d'autres au contraire professent des conceptions qui les distinguent nettement des autres races et groupes raciaux (y compris des autres halfelins). il n'est pas rare d'en rencontrer qui, parce qu'ils ont passé la plus grande partie de leur vie à passer de lieu en lieu, reflètent à travers leur discours l'ensemble des cultures et des sociétés qu'ils ont connues.

Il existe tout de même un point commun à la plupart des pieds-légers, que la majorité des autres races ne manque jamais de relever, c'est qu'ils représentent les plus aventureux de tous les halfelins. Il n'est pas rare que certains individus, voire des familles entières, décident brusquement de partir vers d'autres horizons après avoir passé des décennies entières au même endroit. Certains érudits croient discerner dans cette attitude un penchant irrésistible à découvrir des lieux différents et à multiplier les expériences; d'autres se demandent si ce penchant pour une vie nomade ne serait pas un réflexe social, acquis à l'issue de plusieurs siècles de pratique. D'après leur théorie, les pieds-légers, après leur départ de Luiren à la suite des massacres des guerres des hins sagespectres, auraient été incapables de trouver un nouveau foyer qui leur convienne autant; ils auraient donc erré ainsi d'une région à l'autre, jusqu'à ce que ce comportement leur soit devenu parfaitement naturel. Quoiqu'il en soit, il est incontestable que beaucoup de pieds-légers semblent déterminés à explorer le plus de contrées possibles et qu'ils connaissent de nombreuses expériences fascinantes au cours de leurs vagabondages.

Personnages pieds-légers

Comme leur nom le laisse supposer, les pieds-légers choisissent souvent des classes qui conviennent bien aux voyageurs, comme roublard ou barde.

La société des pieds-légers

La société des pieds-légers est difficile à quantifier, car ils se répartissent en trois catégories: ceux qui vivent parmi les hommes, ceux qui vivent entre eux, et ceux qui voyagent sans arrêt. Certaines familles passent toute leur existence au même endroit, en étant parfois intégrées à la société humaine, ou parfois dans une bourgade presque entièrement peuplée de halfelins. D'autres passent toute leur vie sur les routes et les chemins de Faerûn, ne demeurant jamais très longtemps en place.

Langage et écriture

Les pieds-légers parlent le halfelin, le commun et la langue de leur région natale - laquelle peut se trouver n'importe où, eu égard à leur goût des voyages. Les pieds-légers itinérants apprennent les langues de l'endroit où ils vivent, plus quelques autres langues largement répandues.

A l’exception des barbares (qui restent rarissimes), tous les pieds-légers savent lire et écrire.

Religion

L'évidente diversité des opinions et des coutumes des halfelins pieds-légers se trouvent également dans leurs croyances religieuses. De toutes les halfelins, ce sont ceux qui vénèrent le plus souvent des divinités extérieures au cercle des Enfants de Yondalla. En plus de leur divinité tutélaire, bon nombre de familles pieds-légers - tout spécialement celles qui mènent une existence itinérante de préférence à une existence plus rangée - vénèrent également une divinité du foyer, souvent inspirée de quelque matriarche ou patriarche puisé dans l'histoire familiale.

Brandobaris, le Maître de la Discrétion, est très aimé des pieds-légers pour sa vision du monde pragmatique et bon enfant. C'est la divinité de prédilection des halfelins qui se fient à leur chance pour se tirer de n'importe quelle situation.

Le culte de Cyrrollalie, la Gardienne du Foyer, est très populaire auprès des deux dernières générations de pieds-légers. Son message, qui parle de l'ascension de la race halfeline à une position d'influence et de respect dans Faerûn, a trouvé chez elle une oreille attentive. Le nombre de ses prêtres grossit sans cesse; les volontaires se pressent en masse pour répandre la parole de Cyrrolalie et contribuer à la recherche d'un nouveau pays pour les pieds-légers.

L'adoration de Yondalla est également très répandue, aussi bien chez les pieds-légers à l'âme vagabonde qu'auprès de ceux qui préfèrent s'installer dans une communauté permanente. Dernièrement, on a constaté quelques tensions entre les prêtres de Yondalla et ceux de Cyrrolalie: Yondalla n'est pas du tout certaine que l'invitaion lancée par la jeune divinité à rechercher un nouveau pays pour les halfelins soit vraiment opportune.

Rédigé par Rand
article mis en ligne le 22 décembre 2005 à 19:14,
dernière mise à jour : 06 octobre 2006 à 10:04.
Source :


Haut de page