Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
NWN 2 - JOL

Les genasi de terre

Généralités

Les genasi de terre font preuve de patience et de persévérance et se montrent méditatifs quand ils prennent des décisions. Marqués dès la naissance par des caractéristiques physionomiques qui trahissent leur hérédité, ils sont souvent évités par les autres, mais leurs atouts physiques leur permettent de se défendre contre la plupart des agressions. Leur force et leur corpulence les amènent parfois à devenir des brutes despotiques qui attirent toutes sortes de flagorneurs par la crainte et le respect qu'inspire leur puissance.

Au moins trois quarts des genasi de terre de Faerûn sont les descendants d'Extérieurs originaires du plan élémentaire de la Terre et d'humains. Les, autres sont issus de divinités de la Terre ou de leurs serviteurs, au lieu d'Extérieurs élémentaires. La plupart des lignées élémentaires proviennent du Nord, en particulier des abords de l'Épine dorsale du Monde, où de nombreux portails vers le plan élémentaire de la Terre "ont formés, ce qui permet aux natifs des deux plans de se rencontrer. On voit apparaître ces descendances dans tous les endroits où les divinités de la Terre sont vénérées. On raconte que le clan Ludwakazar de nains d'écus qui se trouve dans les profondeurs des Contreforts de la Terre dans l'Impiltur et la famille Tobarin de gnomes des roches du Grand-Val présentent tous deux du sang élémentaire, mais chacun reste muet sur la questtion. Ils ne pourraient de toutes façons constituer de véritables genasi de terre, mais plutôt quelque chose de bien distinct.

Les genasi de terre ne sont de toute évidence pas humains. Leur aspect est pourtant globalement celui d'hommes et de femmes, mais un ou deux traits physiques viennent trahir leur ascendance élémentaire. Voici quelques exemples de ces traits caractéristiques :

  • Peau à l'aspect terreux
  • Yeux noirs comme des puits de charbon
  • Yeux à l'aspect de gemmes
  • Voix rocailleuse
  • Pieds et mains énormes
  • Cheveux de la couleur du fer
  • Transpiration boueuse
  • Reflets métalliques sur la peau ou les cheveux

Les genasi de terre, comme tous les planaires élémentaires, sont fiers de leur condition et de leurs aptitudes, mais cet orgueil est retenu et plein d'assurance et ne s'affiche pas ostensiblement. Les genasi de terre ont une approche pragmatique de leur héritage, ne s'écartant pas de leur route pour tenter d'en apprendre plus sur leur ascendance, mais ne la perdant pas de vue pour autant. Les genasi de terre n'entretiennent pas de relations particulières avec leurs congénères, même s'ils semblent montrer une préférence pour ceux qui partagent leurs distinctions physiques.

Les genasi de terre ont la même espérance de vie et les mêmes classes d'âge que les humains.

Histoire

Les genasi de terre n'ont pas d'histoire propre. La plupart de leurs lignées sont issues de rencontres conjoncturelles entre des humains et des Extérieurs de la Terre, et même ceux qui descendent de serviteurs de divinités de la Terre sont répartis à travers le monde sans logique particulière. Les traits caractéristiques de l'ancêtre Extérieur ayant tendance à sauter une génération ou deux, les lignées semblent s'évanouir pendant des décennies avant de réapparaître subitement au sein d'une famille qui a oublié cette ascendance. Comme les genasi de terre sont légèrement moins fertiles que les humains, il arrive que certaines lignées disparaissent totalement. En raison de leurs origines diverses, aussi bien planaires que géographiques, on peut trouver des genasi de terre dans n'importe quelle ethnie humaine.

Vision du monde

Les genasi de terre savent qu'ils descendent d'êtres touchés par la puissance de la Terre elle-même, et tirent une grande fierté de cet héritage, en dépit de l'opinion d'autrui. Bien qu'ils savent que la conjoncture qui est à la source de leur hérédité arrive rarement et qu'elle en fait des êtres différents de tous ceux qu'ils pourront croiser, ils ressentent chacun une parenté très forte avec la Terre elle-même. Les genasi de terre se sentent plus à l'aise lorsqu'ils ont les pieds sur le sol et préfèrent aller pieds nus si le temps et l'environnement le permettent (d'épais cales se développent très vite, leur permettant de marcher sans la moindre gêne, y compris sur du gravier). Ils sont habitués à ce qu'on les traite différemment, mais sont assez forts pour se défendre seuls si on les ennuie. Les genasi de terre respectent leurs cousins élémentaires de la Terre pour leur force, mais se montrent généralement indifférents vis-à-vis des autres créatures élémentaires de la Terre.

Les genasi de terre aiment revendiquer une parcelle de terrain et la défendre, ce qui en fait d'intéressants propriétaires fermiers dans les régions frontalières comme les Marches d'Argent. Quelques-uns, plus rares, présentent un goût étrange pour les voyages, comme s'ils éprouvaient le besoin de planter leurs pieds dans la terre de toutes les nations avant de mourir. Un tel voyage peut prendre trente ans, mais certains genasi de terre sont devenus célèbres pour leur capacité à arpenter des distances gigantesques, guidés par une opiniâtreté méthodique.

Personnages genasi de terre

La plupart des genasi de terre aventuriers s'orientent vers le combat et les classes de guerrier, homme d'armes, rôdeur ou barbare. Ils se forment généralement aux techniques de combat qui exploitent leurs pouvoirs, ce qui fait que leurs combattants sont capables d'engendrer de véritables bains de sang, à moins qu'ils ne soient plutôt entraînés à endurer des attaques dévastatrices sans montrer de signes d'affaiblissement. Les magiciens genasi de terre ne sont pas très courants, mais ceux qui se tournent vers la magie profane apprennent généralement des sorts qui tirent le meilleur de leurs qualités de combattants ou se font maîtres en matière de magie de terre.

Société des genasi de terre

Les genasi de terre sont parmi les plus isolés des planaires élémentaires. Ils sont différents les uns des autres, et pensent que chacun doit compter sur ses propres forces pour avancer. Les seules occasions où cette barrière émotionnelle se brise interviennent quand deux genasi ou plus présentant les mêmes caractéristiques physiques se rencontrent. Cette ressemblance apparente réveille chez eux un élan de compassion et une impression de parenté, qui a souvent été à la source d'amitiés profondes, voire de mariages.

C'est à partir de tels groupuscules que se forment de petits clans de genasi de terre, généralement à approche militaire, tels que des compagnies de mercenaires, des escouades de rôdeurs ou des bandes de barbares mal intentionnés. Les liens qui unissent ces individus peuvent être très forts et les bardes racontent comment des bandes entières de genasi de terre se sont rassemblées pour punir le cruel amant ou la personne responsable de la mort de l'un de leurs compagnons. Comme les genasi de terre sont très patients, cette vengeance peut prendre des mois, voire des années après l'événement et se conclut généralement par une douloureuse surprise pour l'intéressé.

Parce qu'ils sont particulièrement forts, les genasi de terre se retrouvent souvent dans des rapports où ils endossent le rôle dominant. Ils sont donc amenés à rassembler des guerriers aux aspirations semblables à leurs côtés, qu'ils soient genasi ou non, et se façonnent de petites baronnies dans des terres reculées. Il y eut de nombreux chefs genasi de terre dans l'histoire des royaumes Frontaliers.

Langage et écriture

Les genasi de terre n'ont pas de langue propre et ne ressentent pas le besoin d'apprendre le terreux, à moins qu'ils ne soient lanceur de sorts et aient besoin de communiquer avec des élémentaires convoqués. Ils pratiquent généralement la langue de leurs parents et parfois d'autres idiomes propres à leur région natale.

Tous les genasi de terre savent lire et écrire, à l'exception des barbares.

Religion

Les genasi de terre n'ont pas de divinité ou de panthéon attitrés. Leurs prêtres devant vénérer des divinités qui couvrent le domaine de la Terre, ils sont obligés de choisir entre Callarduran Doucemains, Chaûntéa, Dumathoïn, Geb, Gond, Grumbar, Luthic, Moradin, Segojan Hanteterre, Urdlen et Urogalan. Ceux qui ne sont pas assez dévoués pour devenir prêtres révèrent tout de même l'une ou plusieurs de ces divinités ou un dieu associé à la nature, propre à leur région.

Vénérée par les genasi de terre comme la fusion entre les pouvoirs de la Terre et la vie même, Chaûntéa reste un des choix de prédilection de la race. Bon nombre des genasi de terre qui révèrent cette divinité occultent son aspect agricultural et se concentrent plutôt sur son rôle de Mère Nourricière bienveillante dont les racines gorgées de vie et de force parcourent le sol sur lequel ils marchent. Les adeptes moins robustes de Chaûntéa ne sont que trop heureux lorsqu'ils peuvent louer les services de gardien d'un genasi de terre rallié au culte.

La Mulhorande et les terres qui l'environnent disposent d'une petite population de genasi de terre, dont la plupart vénèrent Geb, car les enfants de sa descendance divine deviennent genasi de terre et non aasimars. Les genasi de terre de la lignée de Geb présentent souvent une affinité avec les ours et parfois aussi une légère ressemblance avec l'animal. Ils peuvent prendre le don Lien animal du planaire. De nombreux genasi de terre révèrent Grumbar, le seigneur des élémentaires de la Terre. Bien qu'il ne leur montre pas plus de considération qu'à ses autres adeptes, ces genasi respectent cette approche et la considèrent comme une preuve que chacun doit compter sur ses propres aptitudes pour réussir.

Relations avec les races

Les genasi de terre s'entendent bien avec les gnomes et les nains; mais estiment que les elfes et demi-elfes sont trop faibles et chétifs pour être pris au sérieux. Les halfelins seraient mis dans le même sac que les elfes s'ils ne montraient une si remarquable aptitude à la survie, ce que les genasi respectent. Ce qui est surprenant, c'est que la plupart des elfes et des demi-elfes apprécient les genasi de terre pour les liens qu'ils partagent avec la nature, même si ce sentiment est loin d'être réciproque.

Étant donné que les genasi de terre ont généralement des parents humains, ils ont de bons rapports avec les hommes. Ils ne montrent pas de penchant favorable ou défavorable à l'égard des autres planaires, même en Ce qui concerne les genasi d'air, qu'ils perçoivent comme frivoles mais néanmoins capables. Les demi-orques leur paraissent intrigants car ils ont le sang chaud d'une race à la grande robustesse, tempéré par la nature humaine, à l'instar des genasi de terre, et les planaires les considèrent comme une race inférieure, certes, mais proche d'eux.

Rédigé par Rand
article mis en ligne le 23 décembre 2005 à 11:42,
dernière mise à jour : 06 octobre 2006 à 10:02.
Source :


Haut de page