Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
NWN 2 - JOL

Repères géographiques

Padhiver et sa région environnante, où se situera vraisemblablement West Harbor, se trouvent dans le Nord, et plus précisément la contrée nommée la Côté des Epées Septentrionale.

La Côté des Epées Septentrionale

En dépit des colonisations et des migrations que le Nord a connu depuis des siècles, ses incessantes invasions orques, son climat rigoureux et son désert inhospitalier prouvent qu'il reste une frontière. Le Nord peut être divisé en cinq zones différentes :

  • La Haute-Forêt, la forêt la plus étendue de Faerûn.
  • La Frontière Sauvage, qui entoure les terres à l'extérieur de la Haute-Forêt et de Lunargent.
  • Les Marches d'Argent, une nouvelle confédération de villages, villes et forteresses concentrés autour de la radieuse cité de Lunargent.
  • Eauprofonde, la Cité des Splendeurs, pour ainsi dire une nation à elle seule.
  • La Côte des Epée Septentrionales, la lande à l'ouest du fleuve Dessarin.

C'est cette dernière qui sera donc le siège de la campagne. Région de montagnes côtières et de forêts, la Côte des Epées Septentrionale est dominée par Eauprofonde à son extrémité sud. L'Alliance des Seigneurs, une ligue instable de gouvernants partageant les mêmes opinions, réunit les principales cités et communautés de la vallée du fleuve Dessarin. La Confrérie des arcanes de Luskan et l'Association des krakens s'opposent quant à elle pour le contrôle de la région par la magie, les armes et le commerce.

Coincée entre Eauprofonde et l'Epine dorsale du monde, la Côte des Epées Septentrionale s'étend sur plus de mille kilomètres du nord au sud et cinq cent kilomètres d'est en ouest. On considère généralement Eauprofonde et l'Epine Dorsale du monde comme ses deux frontières naturelles au nord et au sud tandis qu'à l'est, c'est la Longue Route qui relie Eauprofonde à Mirabar.

image

Padhiver

Cité fortifiée peuplée d'humains et de demi-elfes, Padhiver est raffinée sans être arrogante, affairée sans être cupide et belle sans être originale. La cité est reconnue pour l'ouvrage de ses maitres artisans : lampes de verre multicolore, horlogerie de précision et joaillerie fine. Elle est également célèbre pour ses jardins chauffés par les eaux extraordinairement chaudes du fleuve Padhiver. Les jardins emplissent de fruit les marchés et font vivre l'hiver de leurs fleurs.

Les trois merveilles architecturales de la ville sont ses ponts : le Dauphin, la Wyverne ailée et le Dragon dormant. Chaque pont est façonné avec complexité dans la forme de la créature qu'il figure. Padhiver et son dirigeant, Nasher Alagondar, soutiennent presque toujours Eauprofonde contre Luskan et les orques.

Le Marais des morts

Voici plusieurs siècles, des milliers de guerriers humains, nains et elfes tombèrent dans ce marais salant, victimes d'une armée d'orques en campagne. En raison de la présence de brutaciens, de sivs, d'hommes-lézards et des dragons noirs jumeaux Voarghamantar et Waervaerendor, le marais est devenu un endroit terrifiant. Des groupes d'aventuriers continuent de s'y rendre, attirés par les légendes de trésor enfouis dans des forteresses à demi-submergés. Ils en ressortent sensiblement moins nombreux...

Le Bois de Padhiver

Cette forêt enchantée à l'est de Padhiver est continuellement réchauffée par le fleuve Padhiver qui prend sa source dans le volcan éteint qu'est Mont Chaudenow. Les humains et les orques craignent ces bois et cherchent à les éviter.

Au contraire des autres forêts ayant une mauvaise réputation, le Bois de Padhiver ne dégorge que rarement des monstres terribles ou des forces maléfiques. Le malaise ressenti par ceux qui savent ne pas appartenir à ces bois repose en grande partie sur l'impression que le bois pourrait leur faire du tord s'il le choisissait.

Rédigé par Rand
article mis en ligne le 06 juin 2006 à 13:19,
dernière mise à jour : 06 juin 2006 à 13:19.
Haut de page