Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
NWN 2 - JOL

Créatures - Dragons

Les dragons sont de majestueux reptiles, le plus souvent ailés, qui possèdent de nombreux pouvoirs magiques ou inhabituels. Ils sont immunisés contre le sommeil et la paralysie. Généralement, ils bénéficient de la vision dans le noir (portée 20 mètres) et de la vision nocturne.

Dragon noir

Le dragon noir est coléreux, sournois et malfaisant, trois traits de caractère qui se lisent sur son sinistre visage.

On lui donne parfois le sobriquet de "dragon à tête de mort", en raison de visage squelettique. Cette impression est renforcée par la détérioration graduelle de sa peau au niveau des joues et des cornes. Ce phénomène s'accentue avec l'âge, mais ne fait aucun mal au dragon. À la naissance, ses écailles sont petites, minces et brillantes. Au fil des années, elles grandissent, épaississent et ternissent, ce qui lui permet de se camoufler avec davantage d'efficacité dans les marais.

Le dragon noir a pour antre une large grotte humide ou une caverne souterraine à salles multiples. Il dégage une odeur acre d'eau saumâtre et de végétation en décomposition. Dès qu'il atteint un âge suffisamment avancé, il cache l'entrée de son repaire grâce à son pouvoir de croissance végétale. Il se nourrit principalement de poissons, mollusques et autres créatures aquatiques. Il aime également la viande rouge, mais à condition de la laisser mariner plusieurs jours dans les bassins d'eau croupie qui jalonnent son antre.

Il apprécie tout particulièrement les pièces. À partir d'un certain âge, il n'hésite pas à capturer les humanoïdes et à les interroger au sujet des réserves d'or d'argent ou de platine dont ils pourraient avoir connaissance, il se débarrasse bien évidemment d'eux une fois qu'il a obtenu les renseignements.

Illustration D&D

Dragon rouge

Le dragon rouge est le plus rapide de tous : il cherche constamment à accroître son trésor. Son incroyable vanité se voit dans son port de tête et le dédain qu'il affiche pour toutes les autres créatures.

Les petites écailles du dragonnet sont rouges vif et aisément repérables, aussi celui-ci reste-t-il à l'abri au fond de l'antre pour ne pas risquer de rencontrer des chasseurs de dragons. Il en sort plus lard, quand il a appris à se défendre. À l'approche de l'adolescence, les écailles s'assombrissent et se couvrent d'une patine qui les rend plus ternes. Au fur et à me.s_ure_qu.e-le dragon vieillit, elles grandissent, épaississent et durcissent, pour finalement devenir, aussi résistantes que le métal. Les crêtes .et les ailes du dragon sont bleu cendré ou violet-gris à leur extrémité et s'assombrissent avec l'âge. De même la couleur de la pupille disparaît au fil des siècles à tel point que les yeux des plus vieux dragons rouges semblent constitués de lave en fusion.

L'antre du dragon rouge est une immense caverne s'enfonçant dans les entrailles de la terre. La chaleur dégagée par son corps rend l'atmosphère de la tanière particulièrement étouffante et il y règne une forte odeur de souffre et de fumée. Il aime profiter d'un promontoire non loin, du haut duquel il peut surveiller son territoire, qui s'étend à perte de vue. Il n'est pas rare qu'un tel pic se trouve sur le territoire d'un dragon d'argent, ce qui explique que dragons rouges et d'argent soient ennemis jurés.

Le dragon rouge est un mangeur de viande avec une préférence pour l'humain et l'elfe encore jeune. Parfois, il charme les habitants des villages proches afin que ceux-ci lui sacrifient régulièrement l'un d'entre eux.

Illustration D&D

Wiverne

Cette lointaine cousine du dragon véritable est un grand reptile volant à la queue pourvue d'un dard venimeux.

La wiverne ne dégage pas d'odeur, mais son repaire garde parfois les traces d'une tuerie récente. Longue de près de 4,50 mètres, la wiverne a le corps gris à brun sombre. La moitié de sa longueur est constituée de sa queue. Son envergure est d'environ 6 mètres. Elle parle le draconien, mais elle se contente d'émettre un sifflement

Illustration D&D

Rédigé par Rand
article mis en ligne le 25 août 2006 à 23:36,
dernière mise à jour : 25 août 2006 à 23:36.
Haut de page