Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
NWN 2 - JOL

Les Races de Neverwinter Nights 2

En plus de la désormais habituelle notion de "race" inhérente au système Donjons & Dragons, Neverwinter Nights 2 introduira celle d'ethnie afin de mieux respecter l'univers des Royaumes Oubliés. Toutefois, si cette variété est une excellente nouvelle pour de nombreux joueurs, il peut paraître difficile au premier abord d'assimiler les différences entre chacunes des possibilités désormais offertes par le jeu. Ce guide a donc pour but d'éclairer les joueurs néophytes comme les chevronnés afin qu'ils maîtrisent le mieux possible les différents éléments du jeu, en l'occurence les ethnies qui seront probablement présentes dans Neverwinter Nights 2.

Les Demi-Elfes

Les demi-elfes de Faerûn n'ont guère de particularité si ce n'est que leur ascendance elfe leur confère des traits distincts. Les demi-elfes drows ont la peau mate, les cheveux argentés ou blancs, et des yeux de couleur humaine (ils ont une vision dans le noire d'une portée de 20 mètres, mais ne possèdent aucune caractéristique propre aux drows). Les demi-elfes de la lune ont la peau pâle et des nuances de bleu autour des oreilles et des du menton. Les demi-elfes du soleil ont une peau couleur de bronze. Les demi-elfes sauvages ont une peau brun clair. Enfin les demi-elfes des bois ont une peau cuivrée teintée de vert.

Les Demi-Orques

Même dans les contrées tolérantes de Féérune, la vie d'un demi-orque n'est pas toujours facile. Certains humains tolèrent les demi-orques et ne rendent pas leur existence plus difficile que celle des autres habitants de la région. Par contre, certaines communautés méprisent les demi-orques et les persécutent, rendant leur vie aux côtés des orques relativement agréables en comparaison.

Les Elfes

Faerûn abrite en tout six grandes espèces d'elfes qui, d'après les sages arrivèrent sur ce plan il y a de cela bien longtemps grâce à leurs dieux. Les elfes de la lune, les elfes du soleil et les elfes des bois prêtent plus ou moins allégeance aux traditions et l'autorité représentées par la Cour elfique, aujourd'hui située sur l'île d'Eternelle-Rencontre, et à la reine Amlaruil. La plupart des drows considèrent l es autres elfes comme de méprisables ennemis. De leur côté, les elfes sauvages ne tiennent aucun compte dos décrets des elfes civilisés d'Eternelle-Rencontre. Le nom racial des elfes est Tel-quessir ("le peuple"), chaque espèce ayant une variante la décrivant.

Les Gnomes

Les érudits de Château-Suif parlent des gnomes comme du Peuple Oublié. En effet, ils ont toujours échappé aux grandes guerres et tragédies ayant coloré l'histoire des autres races de Faêrun. S'ils ont été des esclaves, de par le passé, des nations comme Néthéril et Calimshan, ils n'ont jamais été des conquérants. Dans leur ensemble, ils ont toujours vécu dans les forêts et collines reculées, à l'abri des humains, des elfes, et des nains. Mais tout cela a changé au fil de l'expansion des humains à Faerûn. Nombre de jeunes gnomes remettent aujourd'hui en question la prudence consistant à rester à l'écart des autres sociétés. Au sein des communautés gnomes, le changement est plus lent que chez les humains, mais de plus en plus de jeunes gnomes partent de chez eux pour entreprendre une carrière de voyageur ou d'aventurier.

Les Halfelins

Trois grandes espèces d'halfelins vivent à Féérune : les halfelins pieds-légers, les rares halfelins sagespectres et les halfelins vaillants de Luiren, dans le sud. Ce sont des créatures de petite taille qui, à l'instar des gnomes des roches, vivent au sein du Grand Peuple, sur les terres humaines. Ils sont pleins de ressources et rapides, parfaitement à l'aise dans les agglomérations humaines comme dans leurs propres communautés. Les plus courants sont les pieds-légers, mais il existe aussi les sagespectres, sauvages et quasi barbares qui quittent rarement leurs forêts profondes, et les halfelins vaillants qui sont très travailleurs.

Les Humains

Comparés à l'ensemble des races inhumaines, qui s'entendent généralement bien entre elles, les humains de Faerûn sont divisés en d'innombrables nations, états, sectes, religions, royaumes bandits et tribus, souvent opposés les uns aux autres. Les humains se disputent pour n'importe quoi, combattent pour la plupart de leurs sujets de discorde et chérissent quelques divinités qui encouragent ce type de comportement.

Les Nains

Bien avant que l'homme n'arrive à Faerûn, les nains régnaient sur d'immenses royaumes situés sous collines et montagnes. Nombre de sages prétendent que les premiers nains arrivèrent à Faerûn il y a de cela des millénaires, lors d'une vaste migration entamée sur un autre plan. Cependant, tout cela s'est déroulé il y a bien longtemps et il n'existe nulle preuve d'un tel évènement, si bien que les nains font aujourd'hui autant partie du décor de Faerûn que les montagnes elles-mêmes. Les deux plus importantes espèces de nains sont les nains d'écu du nord de Faerûn et les nains d'or du sud lointain. Les nains gris, ou duergars, constituent une espèce de l'Outreterre, moins courante que leurs cousins de la surface. Bien qu'une poignée d'exilés bravent cette règle, les nains gris sont généralement maléfiques.

Les Planaires

Si Faerûn abrite de nombreux peuples indigènes, elle renferme également beaucoup de portails magiques, menant à de lointaines parties du monde mais aussi à d'autres univers. Par ces portails, arrivent de nombreux voyageurs, parmi lesquels des étrangers de tous poils qui folâtrent ou s'installent à Faerûn, et qui ont des enfants avec les humains du cru. Leur ascendance extra-planaire finit par se diluer au fil des générations, ce qui engendre des créatures aux origines célestes, infernales, voire élémentaires.

Toutes ces descriptions sont tirées du manuel Races de Faerun de Wizards of the Coast.

Rédigé par Rand
article mis en ligne le 23 décembre 2005 à 21:15,
dernière mise à jour : 08 juillet 2007 à 10:45.
Haut de page