Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
NWN 2 - JOL

Les races

Le monde de Faerûn regroupe de nombreuses races, chacune ayant ses forces et ses faiblesses. Les races que vous pouvez jouer sont les nains, les elfes,les gnomes, les halfelins, les demi-elfes, les demi-orques, les humains et les planaires.

Les règles

Les races de NWN 2 sont régies par un certain nombre de règles qui sont communes à l'ensemble des races. Ces règles sont détaillées dans l'article qui suit :

Les nains

Les nains sont des travailleurs volontaires connus pour leurs compétences martiales, leur faculté à résister à tout ou presque, leur grande connaissance des secrets de la terre et la quantité de bière qu'ils sont capables d'ingurgiter. Leurs mystérieux royaumes, taillés à l'intérieur des montagnes, sont renommés pour les merveilleux trésors qu'ils produisent.
Les nains se divisent en trois races : nains d'écu, nains d'or et nains gris, aussi appelés Duergars.
Les nains d'écu, qui sont la race la plus répandue, sont robustes mais rugueux aux entournures : +2 en Constitution et -2 en Charisme. Les nains d'or n'ont pas le malus de Charisme des nains d'écu, mais sont moins agiles que leurs cousins. Les nains gris sont encore moins charismatiques que les nains d'écu, défaut qu'ils compensent par des talents naturels et des aptitudes magiques.

Les elfes

Les elfes sont bien accueillis par les communautés humaines, mais ils ne s'y sentent jamais chez eux. Ils sont réputés pour leur poésie, leurs chants et leurs danses, leur savoir et leurs arts magiques. ils ont un penchant prononcé pour la beauté simple et naturelle. Mais qu'un péril menace leur foyer, et ils sauront faire preuve de leur aptitude martiale, et de leur art consommé pour le maniement de l'épée et de l'arc.
Il existe plusieurs races d'elfes : elfes de la lune, du soleil, des bois, sans oublier les elfes noirs ou drows.
Les elfes de la lune, les plus répandus, sont gracieux mais frêles : +2 en Dextérité et -2 en Constitution. Les elfes du soleil n'ont pas l'agilité de leurs cousins, mais ont développé de vastes facultés intellectuelles. Plus solitaires que leurs cousins, les elfes des bois sont à la fois plus fort, moins cérébraux et moins intuitifs. Les inquiétants drows de l'Outreterre sont à la fois supérieurement intelligents et charmeurs, mais vulnérables à la lumière du jour.

Les gnomes

Les gnomes sont appréciés de tous pour leurs talents de techniciens, d'alchimistes et d'inventeurs. Bien que très demandés, la plupart d'entre eux préfèrent vivre auprès des leurs, dans de confortables terriers creusés à flanc des collines où le gibier abonde.
Il existe deux races de gnome : les gnomes des roches, les plus courants, ainsi que les gnomes des profondeurs, aussi appelés svirfnebelins.
Les gnomes des roches sont petits mais vigoureux. Ils ont un bonus de +2 en Constitution et un malus de -2 en Force. Les gnomes des profondeurs sont tout aussi petits, mais n'ont pas la robustesse de leurs cousins de la surface. Ils ont développé une agilité et une sagesse hors du commun, au détriment de la sociabilité.

Les halfelins

Les halfelins sont rusés et prompts à saisir la moindre occasion. En clans ou seuls, ils font leur trou partout où c'est possible. Voyageurs dans l'âme, ils sont considérés comme des étrangers presque partout. A ce titre, ils s'attirent les soupçons et la curiosité. Selon le clan auquel ils appartiennent, ils peuvent être dignes de confiance et travailleurs, ou de simples voleurs à l'affût d'un gros coup qui leur permettra de disparaître sans laisser de traces. Quel que soit leur mode de vie, les halfelins sont des survivants nés, malins et pleins de ressources.
Il existe deux races de halfelins : les pieds-légers, qui sont les plus courants, et les vaillants.
Les deux races ont en commun une petite taille et une grande rapidité d'exécution, qui leur confèrent un bonus de +2 en Dextérité et un malus de -2 en Force.

Les demi-elfes

Fruits de l'union d'un humain et d'un elfe, ces métis n'ont pas souvent la vie facile et doivent trouver leur place dans un monde hostile.
La plupart des demi-elfes montrent la curiosité, les facultés d'invention et l'ambition de leur parent humain, ainsi que le raffinement, l'amour de la nature et les goûts artistiques de leur parent elfe.

Les demi-orques

Les demi-orques sont des êtres coléreux et brutaux nés de l'union d'orques et d'humains. Ils préfèrent l'action à la réflexion et la rixe à la négociation. Ils affectionnent les plaisirs simples, comme festoyer ou se glorifier de leurs exploits.
Ils sont un atout dans la plupart des groupes, mais constituent indubitablement un handicap au bal annuel de la duchesse. Ils font la même taille que les humains, mais leur faciès trahit leur origine orque.

Les humains

La plupart des humains descendent de pionniers, marchands, voyageurs, réfugiés et autres populations en mouvement. Il en résulte une grande variété, tant au niveau du physique que de la culture, des croyances religieuses et du système politique.
Frêles ou forts, blancs ou noirs de peau, renfermés ou extravertis, primitifs ou civilisés, dévots ou impies, toutes les tendances sont représentées au sein de la race humaine.

Les planaires

Planaire est un terme générique décrivant un individu descendant en ligne direct d'un Extérieur (céleste ou fiélon le plus souvent).
Les effets d'un tel lien de parenté se font sentir sur plusieurs générations. Sans être aussi affectés que les demi-fiélons ou les demi-célestes, les planaires n'en possèdent pas moins certaines qualités exceptionnelles.
Les deux variétés de planaires les plus communes sont les aasimars et les tieffelins. Les aasimars sont des humains descendant d'un céleste, tandis que les tieffelins ont du sang de fiélon dans les veines.

Les genasi descendent de créatures élémentaires, comme les éfrit, daos, génies, janns et marids parmi tant d'autres. La plupart d'entre eux n'ont jamais eu le moindre contact avec leurs aïeux mais les signes de leur ascendance sont évidents. Les genasi s'enorgueillissent grandement de leur traits et caractéristiques distincts.

Les yuan-tis

Les yuan-tis sont les descendants d'humains dont le sang a été mêlé à celui de serpents. Leur ruse et leur nature maléfique et impitoyable sont légendaires. Les yuan-tis conspirent sans relâche pour réaliser leurs plans maléfiques Ils sont suffisamment mielleux et calculateurs pour contracter des alliances avec d'autres créatures maléfiques si cela est nécessaire, mais leurs intérêts passent toujours en premier.

Rédigé par Erindhill, Maître-Moa, Palanthis, Deyonara
article mis en ligne le 12 novembre 2006 à 17:04,
dernière mise à jour : 19 février 2010 à 19:30.
Haut de page