Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
NWN 2 - JOL

L'érudit profane de Château-Suif (MotB)

Au yeux d'un érudit profane, rien n'est plus important que l'étude de la magie. Il ne cherche pas à découvrir de nouveaux sorts ou à se spécialiser dans un domaine précis, mais à comprendre le fonctionnement des arcanes et les lois fondamentales qui gouvernent la Toile, la structure sous-jacente de toute magie.

Les premiers érudits profanes ont vu le jour (si l'on peut dire) dans les bibliothèques poussiéreuses de Châeatu-Suif, persuadés de pouvoir découvrir les principes régissant le monde de la magie en étudiant les textes de leurs prédecesseurs. Cependant, même les considérables archives de Château-Suif ont leurs limites, sans compter que bon nombre de praticiens de l'Art n'ont ni le goût, ni le temps de consigner par écrit leurs expériences magiques. C'est pourquoi les érudits profanes se sont progressivement dispercés aux quatre coins du monde, observant la magie dans toute sa diversité et notant scrupuleusement la moindre de leurs découvertes. Cette tradition se perpétue encore aujourd'hui, et certains mages n'ayant jamais mis les pieds à Château-Suif se réclament de cette approche rigoureuse et systématique de la magie.

Jouissant d'une profonde compréhension des principes sous-jacents de la magie, les érudits profanes sont tout naturellement des spécialistes de la métamagie. Puissance augmentée, durée allongée, temps d'incantation réduit : les sorts des érudits profanes sont bien souvent supérieurs à ceux des autres magiciens. De plus, nul ne peut se targuer d'expliquer les mystères de la magie en termes aussi simple d'eux. Quiconque voyage aux côtés d'un érudit profane bénéficie de son savoir considérable et apprend vite à déjouer les effets néfastes de la magie.

Une érudit profane ne se spécialise jamais dans un domaine magique particulier. Au contraire, il estime nécessaire d'embrasser l'Art sous toutes ses formes pour en comprendre les secrets les mieux cachés. Pour cette raison, tout lanceur de sorts profanes est libre de rejoindre les rangs des érudtis de Château-Suif. Les ensorceleurs et les bardes, par nature peu enclins à deviser sur les rouages complexes de la magie, sont des membres particulièrement appréciés.

Pré-requis

  • Compétences : Art de la magie 8 degrés de maîtrise.
  • Don : Extension d'effet, Talent (Art de la magie), Talent (Concentration).
  • Sorts : Capacité de lancer des sorts profanes de niveau 3.

Caractéristiques techniques

  • Dé de vie : d4.
  • Bonus de base à l'attaque : Faible.
  • Jet de sauvegarde favorable : Volonté.
  • Points de compétence : 2 + modificateur d'Intelligence.
  • Compétences de classe : Art de la magie, Artisanat (Alchimie), Concentration, Diplomatie, Estimation, Fouille, Savoir.
  • Sorts : A chaque nouveau niveau d'érudit profane, le personnage obtient un niveau effectif de jeteur de sorts pour une de ses classes précédentes pratiquant la magie profane et dont il maîtrise le 3e niveau de sorts. Si un personnage possède plusieurs classes de lanceurs de sorts profanes au moment de choisir cette classe de prestige, il doit sélectionner celle dont il bénéficiera une fois devenu érudit profane. Il obtient les sorts par jour (ainsi que les sorts connus, le cas échéant) et le niveau de lanceur de sorts d'un personnage de son niveau effectif. Néanmoins, il ne gagne aucun des autres avantages accompagnant habituellement ce niveau, tels qu'une meilleure chance de repousser les morts-vivants, de nouveaux dons de métamagie ou de création d'objets, etc.
  • Quintessence des sorts : Au niveau 1, l'érudit profane obtient le don Quintessence des sorts.
  • Connaissance magique : Au niveau 2, l'érudit profane, ainsi que tous les membres de son groupe, bénéficient d'un bonus de +1 aux Jets de Sauvegarde contre les sorts. Ce bonus passe à +2 au niveau 8.
  • Science de l'extension d'effet : Au niveau 3, l'érudit profane développe son don d'Extension d'effet. Les sorts étendus occupent désormais un emplacement de sort supérieur d'un niveau à la normale (au lieu de deux niveaux).
  • Incantation rapide : Au niveau 5, l'érudit profane obtient le don Incantation rapide.
  • Science de la quintessence des sorts : Au niveau 7, l'érudit profane développe son don de quintessence des sorts. Les sorts en quintessence occupent désormais un emplacement de sort supérieur de deux niveaux à la normale (au lieu de trois niveaux).
  • Science de l'incantation rapide : Au niveau 10, l'érudit profane développe son don d'incantation rapide. Les sorts en incantation rapide occupent désormais un emplacement de sort supérieur de trois niveaux à la normale (au lieu de quatre niveaux).


L'érudit profane de Château-Suif
Niveau Bonus de Base à l'Attaque JdS Aptitudes de classe Sorts
Réf. Vig. Vol.
01 +0 +0 +0 +2 Quintessence des sorts +1 niveau effectif
02 +1 +0 +0 +3 Connaissance magique +1 +1 niveau effectif
03 +1 +1 +1 +3 Science de l'extension d'effet +1 niveau effectif
04 +2 +1 +1 +4   +1 niveau effectif
05 +2 +1 +1 +4 Incantation rapide +1 niveau effectif
06 +3 +2 +2 +5   +1 niveau effectif
07 +3 +2 +2 +5 Science de la quintessence des sorts +1 niveau effectif
08 +4 +2 +2 +6 Connaissance magique +2 +1 niveau effectif
09 +4 +3 +3 +6   +1 niveau effectif
10 +5 +3 +3 +7 Science de l'incantation rapide +1 niveau effectif

Rédigé par Simkim, Erindhill
article mis en ligne le 25 août 2007 à 08:54,
dernière mise à jour : 07 janvier 2008 à 12:40.
Haut de page