Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
NWN 2 - JOL

Le chevalier noir

Le chevalier noir est l'incarnation du Mal. C'est plus un démon qui a pris forme humaine qu'un mortel. Il mérite amplement sa réputation de noirceur et de vilénie ; pour preuve : les dieux malfaisants qu'il sert et les diables et démons avec qui il s'acoquine. Tout le monde le craint, et à juste titre. Certains vont jusqu'à l'appeler 'anti-paladin', eu égard à sa nature malfaisante. En tant que PNJ, les chevaliers noirs dirigent souvent des légions de morts-vivants, Extérieurs maléfiques et autres monstres grâce auxquels ils tentent de se tailler un empire ou d'agrandir les frontières de leur domaine. Parfois, ils servent de lieutenants à des individus encore plus malfaisants qu'eux. Enfin il arrive qu'ils opèrent seuls, soit en tant que tueurs à gages, soit comme chevaliers errants semant la mort et la destruction sur leur passage.

Le chevalier noir dispose de multiples possibilités pour éliminer ses ennemis : il peut leur envoyer ses serviteurs maléfiques, les attaquer sournoisement, ou encore les combattre au grand jour, en faisant appel à toute sa puissance martiale (qui est plus que considérable). Guerriers, paladins déchus, rôdeurs, moines, druides et barbares font de redoutables chevaliers noirs, tout entiers tournés vers l'aspect guerrier de cette classe de prestige, tandis que les bardes et les roublards qui choisissent cette carrière font plutôt ressortir ses sorts et ses aspects plus subtils. Magiciens, ensorceleurs et prêtres qui deviennent chevaliers noirs sont souvent appelés diabolistes, car ils frayent encore plus que leurs semblables avec les fiélons.

Pré-requis

Pour prétendre à cette classe de prestige, un personnage doit satisfaire aux conditions suivantes :

  • Alignement : Mauvais.
  • Bonus de Base à l'Attaque : +6.
  • Don : Attaque en puissance, Enchaînement.
  • Compétences : Discrétion 5 degrés de maîtrise.

Caractéristiques techniques

  • Dé de vie : d10.
  • Bonus de base à l'attaque : Fort.
  • Jet de sauvegarde favorable : Vigueur
  • Arme : Maniement des armes simples et Maniement des armes de guerre.
  • Armure : Port des armures légères, Port des armures intermédiaires, Port des armures lourdes et Maniement des boucliers.
  • Points de compétence : 2 + modificateur d'Intelligence.
  • Compétences de classe : Concentration, Création d'armes, Création d'armures, Diplomatie, Discrétion, Fabrication de pièges, Intimidation, Parade, Premiers secours et Savoir.
  • Utilisation du poison : Le personnage sait utiliser le poison et n'a pas besoin d'effectuer un jet de Dextérité pour appliquer du poison sur une lame.
  • Bénédiction impie : Au niveau 2, le chevalier noir ajoute son modificateur de Charisme à tous ses jets de sauvegarde.
  • Châtiment du Bien : Une fois par jour, un chevalier noir de niveau 2 ou plus peut tenter de châtier une créature d'alignement bon avec une attaque de corps à corps normale. Dans ce cas, il ajoute son bonus de Charisme (s'il en a un) au jet d'attaque et inflige 1 point de dégâts supplémentaire par niveau de chevalier noir. Par exemple, un chevalier noir de niveau 9 armé d'une épée longue occasionnera 1d8+9 points de dégâts (plus tous les autres modificateurs, comme ceux de Force, de magie, etc.). Si le personnage utilise accidentellement cette faculté contre une créature qui n'est pas d'alignement bon, le châtiment n'a aucun effet, mais il est tout de même dépensé
  • Force de taureau : Au niveau 2, le chevalier noir peut lancer le sort force de taureau une fois par jour. Ce pouvoir magique est semblable au sort du même nom, lancé par un prêtre d'un niveau égal au niveau de chevalier noir.
  • Aura de désespoir : A partir du niveau 3, il émane du chevalier noir une aura maléfique qui inflige aux ennemis à moins de 3 mètres de lui un malus de -2 à tous les jets de sauvegardes.
  • Création de mort-vivant : Au niveau 3, le chevalier noir peut utiliser le pouvoir magique Création de mort-vivant une fois par jour.
  • Renvoi des morts-vivants : Au niveau 3, le chevalier noir obtient la faculté de renvoyer ou détruire les morts-vivants comme le ferait un paladin de son niveau de classe.
  • Attaque sournoise : Lorsqu'un chevalier noir attaque son adversaire dans une situation où ce dernier est incapable de se défendre efficacement, il peut lui infliger des dégâts supplémentaires en touchant un point sensible. C'est-à-dire qu'il inflige des dégâts supplémentaires si sa cible se trouve dans un cas de figure lui ôtant son bonus de Dextérité à la CA (qu'elle en ait un ou pas) ou qu'elle est prise en tenaille par le chevalier noir et un compagnon. Les dégâts supplémentaires se montent à 1d6 points au niveau 4, et ils augmentent de 1d6 points de plus au niveau 7 et au niveau 10. Si le chevalier noir obtient un coup critique sur une attaque sournoise, ces dégâts supplémentaires ne sont pas multipliés.
    Une attaque à distance ne peut se transformer en attaque sournoise que si la cible se trouve à 9 mètres ou moins ; au-delà, le chevalier noir ne peut pas faire preuve d'une précision suffisante. (Notez qu'il est impossible de prendre en tenaille à l'aide d'une arme à distance.)
    Le chevalier noir ne peut tenter une attaque sournoise que contre un adversaire dont il peut toucher les organes vitaux, ce qui n'est pas le cas des créatures artificielles, des morts-vivants, des plantes ou des vases, ainsi que des créatures intangibles ou immunisées contre les coups critiques. Le personnage doit voir sa cible et être capable d'atteindre l'organe vital qu'il vise. Il ne peut pas tenter d'attaque sournoise si son adversaire bénéficie d'un camouflage.
    Ce bonus se cumule avec les dés de dégâts obtenus via d'autres classes.
  • Convocation de fiélon : Au niveau 5, le chevalier noir peut convoquer un allié démoniaque de la même façon qu'un magicien convoque un familier.
  • Blessure grave : Au niveau 6, le chevalier noir peut lancer le sort blessure grave une fois par jour. Ce pouvoir magique est semblable au sort du même nom, lancé par un prêtre d'un niveau égal au niveau de chevalier noir.
  • Contagion : Au niveau 7, le chevalier noir peut lancer le sort contagion une fois par jour. Ce pouvoir magique est semblable au sort du même nom, lancé par un prêtre d'un niveau égal au niveau de chevalier noir.
  • Blessure critique : Au niveau 8, le chevalier noir peut lancer le sort blessure critique une fois par jour. Ce pouvoir magique est semblable au sort du même nom, lancé par un prêtre d'un niveau égal au niveau de chevalier noir.


Le chevalier noir
Niveau Bonus de Base à l'Attaque JdS Aptitudes de classe
Réf. Vig. Vol.
01 +1 +0 +2 +0 Utilisation du poison
02 +2 +0 +3 +0 Bénédiction impie
Châtiment du Bien (1/jour)
Force de taureau
03 +3 +1 +3 +1 Aura de désespoir
Création de mort-vivant
Renvoi des morts-vivants
04 +4 +1 +4 +1 Attaque sournoise (+1d6)
05 +5 +1 +4 +1 Convocation de fiélon
06 +6/+1 +2 +5 +2 Blessure grave
07 +7/+2 +2 +5 +2 Attaque sournoise (+2d6)
Contagion
08 +8/+3 +2 +6 +2 Blessure critique
09 +9/+4 +3 +6 +3  
10 +10/+5 +3 +7 +3 Attaque sournoise (+3d6)

Rédigé par Rand, Erindhill, Maître-Moa
article mis en ligne le 07 juin 2006 à 13:53,
dernière mise à jour : 09 mars 2009 à 10:07.
Haut de page